Les lecteurs de ce blog connaissent les contributions nombreuses d’Eric Mansuy, notamment sur les pertes de la bataille du Linge, celles du 5e BCP et plus spécifiquement de ses cadres ou de celles du 29 juillet 1915. Personnellement, ce sont deux balades remarquables avec lui au Linge et sur l’Hilsenfirst … Outre le Linge, les recherches d’Eric portent aussi sur la participation des troupes américaines dans la Grande Guerre, et notamment dans les Vosges (voir ici sa conférence donnée en 2018). C’est dans ce cadre qu’il vient de participer à la publication d’un nouvel ouvrage : GOODBYE CHATOT !

Voici la présentation qui est faite de l’ouvrage :

GOODBYE CHATOT ! C’est ce que dit le Capitaine Truman, cousin du futur Président Truman, quand il voit son voisin sur le champ de bataille, l’interprète Eugène Chatot, soufflé par une explosion d’obus fin septembre 1918.
Eugène Chatot (1880-1973) n’est pas un soldat quelconque. Il a eu pour amis d’enfance le romancier Louis Pergaud (1882-1915), auteur de La Guerre des boutons, et le poète Léon Deubel (1879-1913). Mobilisé, ses connaissances linguistiques vont lui permettre de devenir en 1918 l’un des interprètes des troupes américaines, d’abord dans les Vosges, puis en Argonne. De retour à la vie civile au lendemain de la guerre, il va consacrer son temps libre au souvenir de ses amis disparus, étant d’abord l’instigateur de La Société des Amis de Léon Deubel (1927-1962), puis celui de l’Association des Amis de Louis Pergaud, active depuis 1965.
C’est le président actuel de cette Association, Brice Leibundgut, qui a retrouvé le carnet de guerre d’Eugène Chatot et l’a fait éditer avec l’aide d’Éric Mansuy, passionné de la Première Guerre mondiale. Il leur a semblé que la qualité littéraire de ce texte, la précision du témoignage d’Eugène Chatot et la personnalité des militaires rencontrés méritaient d’être publiées. D’autant plus que de très nombreuses photographies ont pu être retrouvées, tant des lieux et des personnages cités pendant la guerre que des moments privilégiés qui jalonnent la vie d’Eugène Chatot.

Vous pouvez souscrire à cet ouvrage directement sur ce site : GOODBYE CHATOT ! – Vademecum éditions (vademecum-editions.com)

Étiquettes :


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :