Sifflet du commandant Barberot et croix de Guerre de André Cornet-Auquier

Parfois surgissent au détour d’une recherche des objets du passé qu’on pensait définitivement perdus. Ce fut le cas du fanion du commandant, mais dont on a perdu la trace. Cela vient d’arriver à nouveau et par hasard, en travaillant sur les liens dirigés vers mon site. Au détour d’une adresse, je suis tombé sur une page que je ne connaissais pas. Un long article en anglais y récapitule la carrière du capitaine André Cornet-Auquier (auquel j’ai consacré en 2016 un article ici). La page le cite abondamment (toujours en anglais, mais il faut savoir qu’il était enseignant de lettres en Ecosse avant la guerre) et fournit une iconographie étonnante. D’où viennent ces objets photographiés ? Je ne le sais pas encore mais l’enquête a démarré !  L’une des photos regroupant un sifflet étiqueté et une croix de guerre, attire tout de suite mon attention…

Lire la suite »


Pourquoi associer dans un article de ce blog le nom de Joseph Joffre et de Charles Barberot ? Tout simplement, parce que le généralissime rencontre à plusieurs reprises la trajectoire du commandant. Certes, le généralissime diffère en plusieurs points : 24 ans de différence ; méridional plutôt que de l’Est; officier de génie et non de l’infanterie. Mais les deux hommes sont forgés dans le creuset des cadres militaires français qui s’engageront en 1914 : l’aventure coloniale française de la fin du siècle. Lire la suite »