P1020026

Accueil du général Dominique Muller

Le 23 mai 2015 était officiellement inaugurée l’extension du musée du Linge à Orbey, en présence de plusieurs « officiels » (Philippe Richert, président du conseil régional, Eric Straumann, président du conseil départemental du Haut-Rhin, le maire d’Orbey…) et une clique de musiciens en bleu horizon. Le général Dominique Muller, président du Mémorial du Linge, était à la manœuvre pour cette journée, avec l’équipe du musée. 

C’est le début de la commémoration du centenaire de la bataille qui se déroula de juillet à octobre 1915. Une aile toute neuve, de nouvelles vitrines autour de la guerre dans les Vosges et un belle reconstitution d’une tranchée allemande. Un travail de deux ans mené sous la direction du conservateur Dominique Jardy. L’explication de sa réalisation et des choix faits dans le musée fut passionnante (volonté d’introduire les combats du Linge par les opérations dans les Vosges, sort des civils… ), et la mise en valeur des collections remarquable. A l’extérieur, le champ de bataille s’est enrichi de nouveaux panneaux et plusieurs parties ont été remises en état (des volontaires bavarois ou autrichiens ont remis en place des tranchées en redécouvrant les procédés de soutènement de l’époque). On apprend quelques chiffres : 50 000 visiteurs annuels, 60 bénévoles dans l’association, 500 000 € de travaux…

P1020029

Ecoute attentive des explications du conservateur Dominique Jardy au-dessus de la tranchée reconstituée

Nous étions peut-être entre cinquante et cent personnes à assister à cette belle cérémonie. Plusieurs étaient des parents d’anciens combattant du Linge, comme Jean Trouchaud, petit-fils du général Trouchaud (commandant de la 5e brigade de chasseurs à pied en 1914, commandant en second de la 129e division en 1915), Monique Sevez venue avec son fils et petit-fils (parents de George Sevez, médecin auxiliaire tué au Linge en secourant des blessés), ou Michel et Jean Barros (fils du lieutenant Barros, blessé au col du Bonhomme). Plusieurs ont des projets de publication ou ont contribué avec des apports au musée.

Prochaines étapes des commémorations :

  • Le 9 août 2015 au cimetière du Wettstein, inhumation des restes d’un Poilu trouvés sur le champ de bataille,
  • Le 3 octobre 2015, un son et lumière de grande ampleur qui marquera la fin des combats sanglants du Linge.

Le général Muller m’a indiqué lors de la journée quelques autres projets à venir (et en recherche de financement et de temps) :

  • Exposition dédiée  au service de santé dans les Vosges
  • Réfection du parking
  • Réalisation d’un nouveau film

A (re)visiter absolument.

Étiquettes : ,


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :